top of page
  • Manon Douard

Chercher (et trouver) son photographe de mariage

Bonjour toi,


Après avoir fait dix huit versions de cet article, je m'attaque (enfin) au petit guide pour rechercher son photographe de mariage !


Le problème du poste de la photographie de mariage, c'est qu'il peut être difficile de s'y retrouver tant le secteur est concurrentiel et particulier. Il y a constamment de nouveaux arrivants dans ce domaine très prisé par les reconversions professionnelles, une concurrence féroce, aucune barrière à l'entrée donc des parcours et niveaux de compétence très divers, un flou artistique complet pour ce qui est des tarifs où à peu près tout existe, et moult idées reçues plus ou moins constructives (le fameux tarif de 1500 euros qui serait le tarif acceptable pour une prestation de photo de mariage, par exemple. Je le débunke ici et ).


Au milieu de tout ça, difficile de s'y retrouver ! Je vais donc te donner mon point de vue sur comment rechercher son photographe de mariage.


Premier point à considérer : le budget


une table de mariage dressée devant la façade d'une masseria italienne

Il existe tous les tarifs en photographie de mariage, et il serait impossible de te donner le 'juste prix' pour cette prestation parce que je pense sincèrement que le 'juste prix' n'existe pas. Il ne peut y avoir qu'un juste prix pour toi, en fonction d'une pluralité de facteurs : le lieu de ton mariage, la durée de prestation souhaitée, tes attentes vis-à-vis de la prestation photo et ton niveau d'exigence, etc.


Mais comment définir ce juste prix ?

En me basant sur des formations que j'ai suivies, des discussions avec des wedding planners et avec mes anciens mariés, le budget photo représente entre 8 et 10% du budget mariage. Cette répartition peut changer en fonction de tes attentes et de ton niveau d'exigence vis-à-vis de la prestation photo.


Tu as a priori un budget global en tête au moment de commencer tes préparatifs de mariage - et s'il n'est pas forcément totalement arrêté, tu es a minima en mesure de savoir si tu te rapproches plutôt des 20 000 euros ou des 50 000 euros de budget. En fonction de cette enveloppe globale, détermine déjà une première enveloppe budgétaire à allouer au poste photo. Si tu souhaites la réviser ensuite en fonction des prestataires que tu rencontreras, libre à toi, évidemment ! Mais faire un premier tri est important, où tu risques de te noyer face à la diversité des offres des photographes du marché.


Quel est le risque à se lancer dans une pré-sélection des photographes de mariage sans aucun budget en tête ?


Tu vas vivre la désillusion qui attend tous les couples de mariés : tu vas découvrir que les prestations de mariage sont chères. Tu t'attends à booker un photographe pour 1000 euros, et tu vas découvrir que ça n'est pas nécessairement la réalité du terrain. Identifier ton enveloppe budgétaire t'épargnera une longue errance sur des annuaires ou des forums spécialisés, ou chacun te donnera des arguments arbitraires pour te dire que tel tarif est le bon ou qu'au-dessus de tel montant, "c'est du vol".


portrait d'une mariée tenant un bouquet de fleurs blanches

Je suis la première à lutter contre l'état d'esprit qui consiste à tout voir à travers le prisme financier, parce que la photographie de mariage est un artisanat (voire un art pour certains photographes extrêmement talentueux), et qu'on ne peut pas analyser un artisanat par le seul prisme du montant de sa matière première et de sa rémunération. C'est aussi absurde que de reprocher à un peintre de vendre une toile trop chère parce "le prix de la toile et les pinceaux franchement, ça fait pas 1000 euros".


Ceci étant dit, mieux vaut avoir une idée du budget que tu peux consacrer à ta prestation photo avant d'approfondir ta recherche de prestataires. Le risque ? Te créer un moodboard Pinterest en rassemblant toutes les photos qui te font rêver - et qui viennent a priori de mariages à gros budgets, sélectionner des prestataires de très haut vol potentiellement en dehors de ton budget, et traverser une grande phase de frustration en réalisant par la suite que tu n'as finalement pas les moyens de t'offrir ces photographes qui te faisaient rêver.


C'est un peu comme si je me promenais uniquement dans des boutiques de luxe alors que mon budget pour m'acheter un manteau (j'adore les manteaux) c'est 100 euros. Il n'y a rien de mal à avoir un budget de 100 euros, mais je risque d'être systématiquement déçue par ce que je verrai pour ce budget si j'ai passé des semaines à écumer les vitrines de grandes enseignes. Si j'ai un budget de 1000 euros, ma marge de manoeuvre n'est pas la même. Il faut évidemment des photographes pour tous les budgets, mais avoir une idée du budget en question te donne déjà une première idée de la direction à prendre dans tes recherches.


Commence, donc, par identifier une enveloppe budgétaire. Rien ne t'empêche ensuite de la revoir à la hausse si tu le souhaites et si tu trouves ça pertinent, mais ça te permettra d'opérer une première sélection de prestataires. Ça te permettra aussi d'augmenter ton budget de manière raisonnée si tu décides de le faire, sans te sentir pressurisée par les professionnels et en ayant analysé les raisons pour lesquelles tu le fais.


Second point à considérer : l'esthétique des images


C'est le nerf de la guerre quant on parle de prestation photo : les images.

Plusieurs points sont à prendre en compte ici :



portrait en noir et blanc d'une mariée qui sourit pendant ses préparatifs de mariage

En mariage, on oscille en permanence entre deux approches : le reportage et le posing. Pour le dire plus simplement, on alterne des moments où on n'intervient pas du tout dans l'action et durant lesquels on se contente de la documenter, et des moments où on intervient dans l'action pour conseiller les sujets ou orienter la scène. Le degré d'intervention du photographe durant la journée de mariage dépend de chaque professionnel.


Il est à noter que beaucoup de futurs mariés ont une vision franchement négative de la photo posée. Dans l'esprit de beaucoup de gens, le rendu sera systématiquement artificiel et peu flatteur. A l'opposé de ce spectre, sont portées aux nues les images considérées comme spontanées. Garde à l'esprit que l'écrasante majorité des photos de couples de mariés que tu vois passer sur Internet sont des images 'faussement spontanées', c'est-à-dire que tout en cultivant une atmosphère de légèreté, le photographe aide et accompagne le couple en suggérant des postures pour façonner l'image finale. On a tous besoin d'un peu d'aide pour se plier à un exercice aussi complexe que celui des photos de mariage ! Je ne connais aucun photographe qui n'oriente ni ne conseille jamais ses mariés lors de leur séance couple.



On touche ici à la partie composition et développement des photos. Je vais laisser la partie composition de côté parce que je ne saurais pas par où commencer pour expliquer tout ce que j'englobe derrière ce terme - même dans ma tête c'est chaotique comme concept et je change d'avis très régulièrement - mais la partie retouche est plus simple à définir. Il s'agit globalement de la restitution des couleurs et des contrastes par le photographe, lors de la post-production de ses images.


Cette retouche va donner une teinte et une atmosphère à tes images. Chaque photographe a sa vision et son approche de la retouche photo, et ce n'est pas souhaitable d'engager un prestataire à qui tu comptes ensuite demander d'adapter sa retouche. Il est important que tu sois convaincu par le travail d'un photographe dans son ensemble, prise de vue et post-production.


Le contenu du reportage


Ton photographe de mariage va t'accompagner durant une grande partie de la journée. Pendant combien de temps souhaites-tu qu'il soit à te côtés ? Quel type d'images attends-tu de lui ?


En mariage (et c'est ce qui me passionne, d'ailleurs), on peut toucher à des choses très variées : photos en intérieur, en extérieur, lumière diffuse ou non, portraits, photos de détails, photos d'ambiance, reportage ou posing, photos de décoration et du lieu, photo culinaire, photos de nuit et de soirée, etc.


A toi de définir où sont tes priorités côté photo :

  • Le dîner de la veille, le brunch du lendemain, les deux ?

  • Des photos de couple variées voire plusieurs séances couples prévues dans la journée (si tu veux changer de tenue, si tu souhaites des photos en intérieur et en extérieur, etc.)

  • De nombreuses images de la décoration et du lieu (ça peut se comprendre si tu passes par une wedding planner ou si tu as beaucoup réfléchi à l'ambiance et la scénographie de ton mariage)

  • Une approche éditoriale pour les photos de couple ou les portraits des mariés

  • Des photos de groupe amusantes

  • Des photos de détails qui racontent votre journée à travers chaque accessoire que vous avez choisis.

  • Des symboles particulièrement importants pour toi (objets, accessoires, lettres...)

  • Un hommage pour quelqu'un qui ne peut pas être présent


photo en clair-obscur du voile en perle d'une mariée qui tombe sur son épaule

Les conclusions que tu tireras de cette seconde réflexion t'amèneront peut-être (ou pas !) à réviser ton enveloppe budgétaire. Plus tes attentes seront nombreuses et/ou élevées, plus le budget à consacrer à la prestation risque d'être important car les compétences recherchées devront être nombreuses pour remplir le cahier des charges que tu as imaginé. L'avantage de définir tes attentes et d'y réfléchir en amont, c'est que tu te rendras rapidement compte, en échangeant avec les photographes de ta sélection, de l'alignement (ou non) entre tes attentes et ce qu'ils te proposent. Si tu ne t'y retrouves pas, peut-être est-ce le signe qu'il faudrait revoir ton budget à la hausse ou reprendre tes recherches.


Troisième point : faire une pré-sélection de plusieurs photographes de mariage


Tu as un coup de coeur pour quelqu'un ? Si tu es absolument certain.e que c'est ton choix définitif, je comprends que tu sois tenté.e de ne pas donner suite à d'autres échanges que tu pourrais avoir planifié avec d'autres professionnels. Je te suggère toutefois de maintenir les autres rendez-vous. C'est important de comparer les approches et les points de vue, et pas seulement pour comparer les tarifs et les images.


Chaque professionnel a sa propre vision du métier, sa manière de travailler, et ses propres priorités. Est-ce qu'il préfère les portraits ou les photos de détails ? Est-ce qu'il se forme régulièrement et si oui, comment ? Quels sont les points les plus importants pour lui quand il aborde un mariage ? Quel est son process avec chaque couple ? Combien d'échanges ont lieu avant le mariage, comment s'assure-t-il de répondre aux exigences des mariés ? Autant d'éléments fondamentaux au moment de choisir son prestataire de mariage.


Echanger de vive voix, et idéalement par visio plutôt que par téléphone permet également de mieux se connaître et de juger de la confiance que t'inspire le professionnel et de son caractère. Même si évidemment tu sélectionnes avant tout quelqu'un pour la qualité de son travail, n'oublie pas que ton photographe va rester auprès de toi pendant des heures. Le jour de ton mariage, il sera probablement plus proche de toi (physiquement du moins) que tes propres parents. Sois certain.e qu'il s'agit de quelqu'un que tu apprécies et avec qui tu te projettes de passer une journée entière ! Un prestataire faisant un travail somptueux mais que tu redoutes d'avoir près de toi toute la journée risque de te décevoir. On ne peut travailler efficacement que dans la confiance réciproque ! De plus, c'est cette atmosphère de légèreté que ton photographe va créer autour de toi qui va te permettre d'obtenir des photos de couples à la hauteur de tes attentes. Il faut donc que le feeling soit présent.


Demande systématiquement à voir des galeries complètes avant de t'engager avec un photographe de mariage


Si tu ne dois retenir qu'un seul conseil de tout cet article, c'est celui-là. Demande toujours aux photographes avec lesquels tu échanges de te transmettre des galeries de mariage complètes. Les réseaux sociaux sont notre vitrine : nous y exposons nos photos préférées, piochées dans des dizaines de reportages différents accumulés aux cours des années. Ce n'est pas nécessairement représentatif de ce que nous créons sur une journée complète, que ça soit en termes d'ambiance ou de maîtrise technique. La photographie de mariage implique de maîtriser des environnements de lumière et de décor très variés. Une vitrine Instagram ne rend pas toujours justice à cette diversité.


Portrait d'une mariée assise sur un canapé devant une peinture représentant des déesses grecques

Outre le fait que les photos diffusées sur nos réseaux ou nos sites internet ne viennent pas toutes d'un même mariage, elles ne viennent parfois pas de mariages du tout. De nombreux photographes réalisent ce qu'on appelle dans le métier des 'shootings d'inspiration', c'est-à-dire des shootings rassemblant plusieurs professionnels de mariage qui mettent en scène leur travail. C'est une excellente manière de mettre en avant son travail et celui d'autres professionnels de mariage, mais les conditions de prise de vue ne sont pas du tout les mêmes. Il s'agit généralement de scénographies plus ambitieuses que ce qu'on pourrait trouver sur un mariage, de mannequins professionnels ou semi-professionnels (donc habitués à poser), la lumière est maîtrisée car le lieu est choisi pour son esthétique, etc. Bref, travailler sur un shooting et travailler sur un mariage, ça n'est pas la même chose (ça mériterait un article dédié, d'ailleurs). Assure-toi donc de la compétence du photographe que tu envisages en conditions réelles de mariage. Et pour ça, rien de mieux que de visualiser une galerie de mariage complète !


Idéalement, demande au photographe de t'envoyer une galerie cohérente par rapport à ton budget ton lieu de mariage. Pas sûr que ça soit pertinent que je t'envoie la galerie d'un Destination Wedding en Italie si tu te maries en hiver dans le Nord de la France. L'ambiance et la lumière n'auront rien à voir, difficile alors de se projeter dans ce que je te montre.


Si tu te sens mal à l'aise à l'idée de demander l'accès à une galerie complète, que tu trouves ça intrusif ou déplacé, je te rassure : je ne connais aucun photographe qui ait un jour refusé de transmettre une galerie complète (voire plusieurs) aux couples qui en faisaient la demande. Et si un prestataire refuse, je vois personnellement ça comme un immense red flag, et tu pourras sereinement arrêter là les discussions sans aucun regret.


Un photographe qui refuse de transmettre une galerie (parmi les dizaines de mariages réalisés) est un photographe qui a quelque chose à cacher (ou qui a une excellente explication à te fournir, auquel cas il le fera).


Quatrième point : lire les avis


Pense toujours à aller jeter un oeil aux avis des prestataires. Tu en trouveras sur leur site internet, mais on a tous tendance (moi la première) à publier les avis les plus gentils sur nos sites. Pense donc à vérifier sur la page Google du prestataire le nombre d'avis, s'ils sont récents ou non, et s'ils sont étayés ou pas.


Un avis en quelques mots n'est parfois pas celui d'un ancien client. Il peut s'agir d'un collègue du prestataire, ou bien de gens de son entourage qui veulent lui donner un petit coup de pouce. Ça part généralement d'une bonne intention, mais ça peut induire en erreur les futurs mariés. Après tout être une copine super drôle - ce que je suis, j'adore l'humour - n'induit pas nécessairement qu'on est un bon photographe - même si j'ai la chance de l'être. Drôle et talentueuse ? Parfois le bon Dieu est drôlement généreux.


(Si tu as suffisamment poncé la série Desperate Housewives en français pour avoir reconnu la réf de ma dernière phrase, on est vraiment faits pour travailler ensemble et par pitié appelle-moi).


BREF. C'est aussi intéressant de t'assurer que les avis sont récents, ce qui prouve que le prestataire travaille régulièrement.


Les avis négatifs


C'est la hantise de chaque prestataire : recevoir un avis épouvantable sur sa page Google par un client mécontent. En tant que futur marié, comment réagir ?


Si tu découvres un avis très négatif sur un professionnel, ne prends pas peur tout de suite.


une mariée rit assise près de ses témoins pendant ses préparatifs de mariage

Un excellent prestataire peut entrer un conflit avec un client parce qu'il a fait une erreur (c'est humain, ça peut arriver à tout le monde) ou parce qu'il est tombé sur un client qui fait un transfert émotionnel sur son mariage et ne se rend pas compte que son niveau d'exigence amènera forcément à de la déception sans que ça soit la faute des professionnels avec qui il travaille. La majorité du temps, heureusement, cela se règle en discutant. Malheureusement, parfois, parce que le prestataire prend peur ou qu'il ne sait pas comment réagir (s'il débute, notamment), ou parce que le client est tellement déçu et en colère qu'il est fermé au dialogue, ça dégénère et ça rejaillit sur l'image publique du professionnel.


Et ça peut aller très loin : une mariée qui décide de porter plainte contre un prestataire parce que les fleurs étaient bleu clair et pas bleu-gris (histoire vraie) ; un couple qui envoie ses invités écrire une pluie d'avis négatifs sur la page Google d'un lieu de mariage parce que la police est venue les informer que non, ils n'avaient pas le droit de déplacer la sono dehors 'parce que c'est un mariage' et que non, un mariage n'est pas censé se transformer en festival Coachella à 3h du matin en plein centre de la commune (autre histoire vraie).


La plupart des erreurs de la part de prestataires sur des mariages sont le fait de prestataires semi-pros ou d'amis de la famille qui n'ont pas (encore) l'expérience et le professionnalisme nécessaires pour gérer les conflits et les difficultés du métier : un DJ qui passe des chansons que les mariés n'ont pas du tout demandées et qui quitte la salle en jetant son casque sur les platines quand ils lui font gentiment la remarque (histoire vraie sur l'un de mes mariages). Le monde du mariage est tellement concurrentiel que tu verras a priori rarement des gens installés depuis plusieurs années commettre des énormes bourdes (même si, là encore, l'erreur est humaine), et en cas de grosse bourde, un professionnel chevronné sera ouvert au dialogue et capable de prendre ses responsabilités.


En cas d'avis négatif, je t'invite à creuser un peu, à en parler avec le prestataire concerné si vraiment ça t'inquiète, et à comparer les avis négatifs et positifs. Si tu ne découvres qu'un seul avis négatif et une armée d'avis positifs, ou si les avis négatifs se réfèrent tous au même événement ou ont été posté au même moment par des profils qui n'ont écrit qu'un seul avis, il y a fort à parier qu'il s'agit d'un 'tir groupé' qui n'est pas forcément représentatif du travail du professionnel.


détail des fleurs mauves d'un bouquet de mariée

Le pouvoir de nuisance d'un client mécontent est immense pour des professionnels qui travaillent seul la majorité du temps et sur un nombre limité d'événements par an, et parfois le degré de mécontentement est disproportionné par rapport à la gravité du fait initial, parce qu'on travaille dans le monde du mariage et que l'investissement émotionnel des mariés est parfois très important (et je ne te reparle même pas de cette armée de débiles et de leur sono dehors parce qu'on a dû s'y mettre à plusieurs dizaines de prestataires pour . Tous les avis négatifs ne sont pas hors de propos, mais tous ne sont pas toujours objectifs. J'ai personnellement tendance à penser qu'une solution à l'amiable et une discussion, voire une action en justice si vraiment aucune autre solution n'existe, est toujours préférable à un lynchage public. Un prestataire qui serait attaqué en justice par plusieurs mariés mécontents parce qu'il travaille mal fermerait boutique rapidement, je pense.


Bref, les avis négatifs, ça n'est pas forcément le signe que le travail d'un professionnel est catastrophique. Ceci étant si, c'est ton mariage, et tu es évidemment libre de ne pas aller plus loin avec quelqu'un si ce genre d'histoires t'effraie ! Tu mérites de travailler avec des qui en qui tu as confiance, et les prestataires ne peuvent travailler dans de bonnes conditions que pour des mariés qui ont confiance en eux.


Fais ton choix !


Une fois ces différentes étapes passées, tu as normalement une short-list de plusieurs prestataires avec lesquels tu as échangé. A ce stade, tu devrais être en mesure d'en distinguer un (ou plusieurs, ce qui serait idéal !) avec lequel tu te sens en confiance et qui répond à tes attentes et à tes critères. Si ça n'est pas le cas, reprends les premières étapes et continue tes recherches ! S'il y a bien un poste sur lequel tu dois avancer sereinement en ayant pleine confiance dans ton prestataire, c'est la photo de mariage !


C'est tout pour aujourd'hui ! Si tu as des questions, des remarques, que tu es d'accord, pas d'accord, un peu d'accord, tu peux m'écrire ou laisser un commentaire (rien que d'écrire ces mots me renvoient tout droit à la grande époque des skyblogs. LâChE 1 c0m, jE reNdS). Tu trouveras sur mon site internet mon portfolio et le lien vers mon formulaire de contact si tu souhaites me joindre et me parler de tes envies pour ton mariage !


Je ne suis pas peu fière de cette régularité d'un nouvel article tous les 15 jours qui dure depuis au moins trois article, donc je te dis à bientôt en le pensant vraiment, pour une fois !


Manon

7 vues0 commentaire

コメント


bottom of page