• Manon Douard

Photographe de mariage : peux-tu lui demander de changer de style de retouche ?

Bonjour toi,


Une fois n'est pas coutume, le sujet du post d'aujourd'hui m'est venu en tête après une conversation que j'ai eue cette semaine avec une future mariée, qui me demandait s'il m'était possible d'adapter mon style de retouche à la demande des mariés. C'est une demande que j'ai déjà eue plusieurs fois, je me suis donc dit qu'elle méritait un article.


Est-il possible (et légitime) de demander à un photographe de mariage avec lequel on travaille d'adapter son style de retouche à nos besoins ?

Je vais m'efforcer dans cet article de te donner mon point de vue sur cette question.


Nota : il ne s'agit évidemment que de mon opinion. Elle n'a pas vocation à faire l'unanimité, et elle est basée sur mon expérience actuelle. Peut-être que dans un an, deux ans, cinq ans, je reviendrai éditer cet article et que j'aurai fait un virage d'opinion complet !



Les deux types de demandes que tu peux faire à ton photographe


Commençons par distinguer les demandes qui portent sur le fond (la composition des photos, l'envie d'avoir une photo avec telle pose, tel décor, telle ambiance) et les demandes qui portent sur la forme des photos (c'est à dire la colorimétrie, le traitement appliqué, contraste, saturation, etc.)


Les demandes sur le fond


Dans cette catégorie on retrouve les desideratas des mariés en termes de sujets de photos : des poses spécifiques dont ils ont envie, les photos de groupe qu'ils souhaitent, des photos inspirées de telle ou telle photo glanée sur internet, etc.


Ce genre de demandes fait dans mon cas l'objet d'échanges en amont de la prestation pour voir ce qui est faisable ou non dans le temps imparti le jour du mariage, ce qui rentre dans mes compétences et ce qui reste en accord avec le style global que je donne à mes reportages de mariage.


Les demandes sur la forme


Ici, il s'agit de demander au photographe d'adopter un style de retouche différent de ce qu'il fait d'habitude : avoir plus ou moins de noir et blanc, rendre les photos plus chaudes/froides, plus lumineuses, plus contrastées, etc. Je te renvoie à mon article sur les différents styles de photographie de mariage pour te donner des exemples concrets d'à quel point une retouche différente peut impacter le rendu d'une même photo.



Dans cet article, nous allons nous concentrer sur le deuxième type de requêtes : demander à son photographe de mariage de changer sa "patte", sa manière de retoucher ses photos, dans le cadre de sa prestation pour ton mariage.


Concrètement, imaginons qu'un couple regarde mes photos, échange avec moi, et en arrive à la conclusion qu'ils se sentent en confiance avec moi, qu'ils ont envie qu'on travaille ensemble, mais que malheureusement, mes photos ne sont pas tout à fait en accord avec leurs envies. Qu'à cela ne tienne, il suffit que j'adapte ma post-production à leurs envies et tout ira bien !


Ma réponse sera non, a priori.

Pourquoi ?


Eh bien tout simplement parce que je ne veux pas le faire.


Alors bien sûr, si je te dis ça comme ça sans aucune explication, il est facile de sauter à la conclusion que je suis une photographe égocentrique qui se prend de toute évidence pour l'arbitre du bon goût et qui refuse de descendre de son piédestal pour faire plaisir à ses mariés. Je comprends ce point de vue, mais la réalité est selon moi plus compliquée, et c'est ce que je vais essayer de t'expliquer ici.



Pourquoi je ne peux pas le faire


Tu me demandes de faire appel à des compétences que je n'ai pas (ou que je ne suis pas sûre d'avoir)


Je vends des prestations en basant mes tarifs sur le travail réalisé et les compétences que je pense posséder dans mon domaine. Quand on travaille sur plusieurs mariages successifs avec la même approche, on affine son goût naturel et on acquiert une meilleure capacité à obtenir rapidement le rendu souhaité. C'est cette expérience que je mets au service des mariés lorsque je travaille pour eux.


Si j'accepte de réaliser une prestation qui sort complètement de mon cadre habituel, qui m'oblige à adopter un style que je ne connais pas, ça revient finalement à me demander de faire quelque chose que je n'ai jamais fait. Peut-être qu'on aura de la chance et que je m'en sortirai tant bien que mal, au prix de beaucoup de temps et de stress. Et peut-être, tout simplement, que je n'arriverai pas à faire ce que tu me demandes.


Créer un reportage de mariage, c'est raconter une histoire, et cette histoire doit être cohérente, ce qui implique une harmonie de l'ensemble du reportage, des photos liées les unes aux autres par une unicité de style, d'approche, de sensibilité artistique. C'est déjà un exercice difficile quand tu suis tes goûts et tes envies en tant que photographe, jamais je ne me confronterais à l'exercice en adoptant un style que je n'aime pas et qui n'est pas le mien. Je pourrais mettre ma main au feu qu'au mieux le rendu serait quelconque, au pire il serait tout simplement mauvais.


Nota : il y a certainement des photographes qui ont atteint un tel niveau d'expérience, qui font preuve d'une telle curiosité pour l'univers de la retouche photo en général, qu'ils sont capables sans difficulté d'imiter le style de tel ou tel photographe à la demande. Ce n'est, actuellement, pas mon cas.


Je ne peux pas tenir mon rythme de travail habituel en faisant quelque chose pour la première fois


Se pose aussi la question du temps imparti pour rendre les photos. Lors de la haute saison (qui représente 90% de mes mariages), je couvre un mariage par weekend. Même si je me ménage des pauses, ça implique de travailler six jours par semaine minimum, et de maintenir une cadence me permettant de rendre les reportages dans les délais définis dans mes contrats de prestation (trois semaines maximum entre le mariage et le rendu des photos).


En admettant que je relève le défi de faire l'opposé de ce que je fais habituellement, jamais je ne serai capable de tenir ma cadence habituelle si je dois en permanence lutter contre toutes mes habitudes pour aller vers une esthétique qui ne m'est pas du tout naturelle.


Il y a donc, d'une part, ce qu'il m'est possible, technique, de faire. Il y a aussi, d'autre, ce que j'ai envie, ou non, de faire.



Pourquoi je ne veux pas le faire


Au-delà des problématiques techniques, la raison principale pour laquelle je refuserais si tu me faisais une telle demande, c'est parce que je pense sincèrement que travailler dans ces conditions n'a tout simplement pas d'intérêt, ni pour les futurs mariés, ni pour le photographe.


Le risque pour les mariés


Pour les mariés, travailler dans ces conditions revient à :

- Avoir des difficultés à se projeter avec son photographe puisqu'on ne se reconnaît pas dans son travail.

- Ne pas pouvoir collaborer dans un esprit de confiance et de sérénité puisque personne ne sait à quoi s'attendre : ni le photographe qui n'a jamais fait ce que tu lui demandes, ni toi qui ne sait pas ce qu'il va te rendre, puisqu'il ne l'a jamais fait.

- S'engager sur une prestation sans aucun point de comparaison en termes de rendu photo.

- Regretter ton choix de photographe, notamment parce qu'il n'a jamais été aussi facile qu'aujourd'hui de trouver une bonne centaine de prestataires différents, tous avec une approche et une sensibilité particulière. Tu te reprocheras peut-être de t'être inutilement compliqué la vie.


Bref, le risque est évidemment d'être déçu par son reportage de mariage, ce qui est exactement ce qu'on cherche à éviter en passant par un photographe professionnel.


Le risque pour le photographe


En tant que photographe, les raisons de ne pas donner suite à une telle demande sont multiples :

- Je me rajoute du stress supplémentaire lors d'une prestation que je ferais avec beaucoup plus de tranquillité (et donc d'efficacité) en travaillant avec des mariés qui attendent de moi ce que j'ai déjà fait.

- Je n'y gagne rien sur le plan financier, puisque mes tarifs sont les mêmes (c'est un risque pris sans intérêt comptable, donc).

- Je n'y gagne rien en termes de publicité, puisque je ne pourrai pas communiquer sur des photos ne correspondant pas au style que je veux promouvoir. Je risquerais de recevoir des demandes similaires, et de me retrouver avec plusieurs prestations me demandant d'adopter un style que je n'aime pas spécialement.

- C'est une énorme prise de risque pour moi en tant que professionnelle : si les mariés sont déçus, ça aura un impact négatif sur mon activité, ce qui n'est évidemment pas ce que je cherche (sans parler de leur déception).


Je n'ai strictement rien à gagner à travailler dans ces conditions. C'est une prise de risque énorme pour moi comme pour les mariés sans rien qui le justifie.


Conclusion


J'ai toujours dit (et je le maintiens) que le feeling est l'un des aspects les plus importants à prendre en compte lorsqu'on choisit son photographe de mariage. Cela n'induit pas que la sensibilité à ses photos n'est pas importante. Tu peux adorer la personnalité de ton photographe : si tu n'aimes pas ses photos, tu risques d'être déçu, tout comme tu le serais peut-être en choisissant quelqu'un dont tu adores le travail, mais que tu trouves distant, qui te met mal à l'aise ou qui est désagréable.


L'objectif, c'est de trouver quelqu'un qui t'inspirera confiance et dont tu aimeras les photos.


La perle rare peut être difficile à trouver. Le processus de recherche est long, surtout si tu as des échanges de vive voix avec chaque prestataire (ce qui reste l'idéal, selon moi). Mais poursuis ta recherche et efforce-toi de trouver quelqu'un qui te correspond niveau personnalité autant que niveau style photographique. Tout le monde y gagnera en sérénité ! Si tu as eu un très bon contact avec un photographe mais que son style ne te correspond pas, rien ne t'empêche de lui exposer ton point de vue et de lui demander conseil.


Personnellement, je suis parfaitement consciente que certains mariés n'accrocheront pas spécialement avec mon style de photo, et je fais toujours de mon mieux pour les orienter vers des collègues que je connais et qui, peut-être, leur correspondraient mieux.


Cas particulier


Il s'écoule parfois des mois, voire plus d'un an, entre le moment où tu signes le contrat avec ton photographe et le moment de ton mariage. Il est donc possible qu'entre temps, ton photographe change de style, et que tu découvres un peu effrayée que sa nouvelle approche ne correspond plus à ce que tu voulais au moment de la signature. J'ai évoqué ce cas de figure dans cet article.


Si tu es dans cette situation, je vais comme toujours te recommander la voie de la communication. Discutes-en avec lui afin qu'il te rassure, pour trouver un compromis qui convienne à toutes les parties. Si tu n'y arrives pas, mieux vaut envisager ensemble d'arrêter la collaboration et de t'éviter les déconvenues décrites ci-dessus.


Si l'article d'aujourd'hui doit te prouver une chose, c'est que ton photographe a aussi peu d'intérêt que toi à maintenir une collaboration qui lui fait prendre des risques parce que son style ne te correspond pas : il sera probablement aussi désireux que toi de trouver une solution.


Pour les autres cas de figures, ceux où c'est ton inclination personnelle et tes goûts qui te poussent à demander à ton photographe d'adapter son style : ne prends pas de risque et cherche simplement un photographe avec la même sensibilité que toi.

Je m'arrête ici pour aujourd'hui, et je te souhaite bonne chance dans tes préparatifs/ta recherche de prestataires/ta vie en général.


Tu peux retrouver certains de mes reportages de mariage par ici, et des avis laissés par d'anciens mariés par là.


A plus tard !


Manon










69 vues0 commentaire