• Manon Douard

Lancer de bouquet et jeu du ruban

Bonjour toi,


J'avais écrit un article il y a plusieurs mois maintenant au sujet du lancer de bouquet.


Entre temps, j'ai fait davantage de mariages, j'ai discuté avec davantage de mariés, j'ai affiné mon propre avis sur le sujet, bref, voici donc mon opinion 2.0 sur le lancer de bouquet.


Tu connais ma tendance à écrire des articles courts et concis (humour, j'écris des thèses c'est un enfer), donc on va structurer un peu l'ensemble. Je vais déjà te parler du lancer de bouquet dans sa forme traditionnelle, des modifications qu'on peut lui apporter sur un mariage, et ensuite je te parlerai de l'alternative la plus connue : le jeu du ruban.


Le lancer de bouquet côté mariés et invités


Le lancer de bouquet "traditionnel"


Histoire d'être certains qu'on parle tous de la même chose, petit rappel des règles traditionnelles du lancer de bouquet :

  • La mariée réunit les candidates (généralement pendant ou à la fin du vin d'honneur) et leur lance son bouquet de mariage. Elle se place dos aux femmes rassemblées, et lance son bouquet derrière elle sans se retourner.

  • On considère que l'heureuse élue qui attrape le bouquet se verra demandée en mariage dans l'année (d'où l'expression "mariée dans l'année").

  • Les participantes sont censées ne pas être (encore) mariées ou fiancées sinon le prix n'a aucune valeur.


Les limites de la tradition


Le souci de cette version traditionnelle, c'est qu'elle est plutôt restrictive, et pas forcément adaptée aux aspirations des uns et des autres :

  • Ne faire participer que les femmes, c'est finalement assez sexiste.

  • Globalement, restreindre l'activité à une typologie précise de personnes, quels que soient les critères, ça engendre de la frustration : des personnes qui auraient été contentes de jouer ne le peuvent pas, et d'autres qui auraient souhaité éviter le jeu doivent y participer car rentrant dans les critères.

  • Tout le monde n'aspire pas au mariage. J'ai vu des candidates très peu empressées à l'idée d'attraper le bouquet parce que ça ne les intéressait pas du tout (et forcément ça rend l'activité au globale moins amusante si le "prix" ne t'intéresse pas et va même à l'encontre de tes envies).

  • Ce côté "mariée dans l'année" peut mettre une certaine pression sur les candidates et pour peu qu'on ait affaire à quelqu'un de timide, ce n'est pas forcément une publicité bienvenue.

  • Vu que les critères sont stricts, il y a généralement assez peu de candidates, ce qui rend d'autant plus difficile le fait de se soustraire à l'activité parce qu'on est timide/pas intéressée. Or, organiser un lancer de bouquet avec des gens mal à l'aise ou qui ne vont pas jouer le jeu peut mener à des photos qui manquent de dynamique.

  • C'est une activité centrée autour de la mariée, alors que le marié aimerait peut-être aussi avoir des photos amusantes avec ses amis, sauf qu'il n'y a traditionnellement pas de "lancer de bouquet version garçons".

Tu vas me dire : si ça a autant de défauts, pourquoi on continue de le faire comme ça ?


Eh bien je pense tout simplement qu'on a tous inconsciemment intégré certains codes du mariage (dont le lancer de bouquet fait partie) et on n'ose pas forcément dévier de cette vision traditionnelle. Ca peut être par peur de choquer ou décevoir ses invités, parce qu'on y a tout simplement pas réfléchi (vu qu'on a un millier de choses plus importantes à penser quand on organise un mariage) ou parce qu'on ne sait juste pas qu'aujourd'hui, de plus en plus de couples s'écartent de cette vision traditionnelle.


Du coup, il n'est pas inintéressant de te faire faire un petit tour d'horizon des modifications que j'ai pu voir sur des mariages.


Les possibilités pour adapter le lancer de bouquet

Moderniser les règles


Si on reprend le lancer de bouquet traditionnel, il est déjà tout simplement possible d'ignorer les règles traditionnelles ou de les adapter. Je crois que sur cette saison de mariage 2022, j'ai fait autant sinon plus de lancers de bouquet modernisés que traditionnels.


Voici les modifications que tu peux apporter à cette activité :

  • Faire participer qui tu veux (filles ou garçons, mariés ou non)

  • Choisir de lancer autre chose qu'un bouquet (si la mariée souhaite garder son bouquet, par exemple) : un ballon, un objet en mousse, un second bouquet fait exprès pour le jeu par sa fleuriste, etc.

  • Faire gagner autre chose au vainqueur que la superstition "marié dans l'année" pour motiver les troupes et être plus inclusifs. J'ai fait des lancers de bouquets où la récompense était une bouteille de vin, un weekend en amoureux, un déjeuner chez les mariés, un repas au restaurant, un bel objet, etc.


Ici, les mariés ont tout simplement fait le choix de faire participer "toux ceux qui voulaient" au lancer. Ce sont les rugbymen qui l'ont emporté avec un avantage technique évident. En l'occurrence, le prix était une bouteille de vin.


Faire une version garçons en miroir de celui des filles


Autre possibilité : conserver le bouquet non-mixte, mais créer une autre activité équivalente pour le marié et les garçons.


Cette idée ne vient absolument pas de moi, mais de Ludovic, un de mes tous premiers mariés. Comme il est basketteur amateur, il a eu l’idée d’organiser lors de son mariage son propre lancer de bouquet, en lançant, lui, un ballon de basket à ses invités (je trouve l'idée géniale).


Les photos étaient très drôles. Les garçons, du fait de leur tenue, ont moins de contraintes physiques que les filles (sauter sur place en robe et talons ce n'est pas évident), j’ai donc eu la joie d’assister à un véritable pogo quand il s’est agi pour les garçons d’attraper le ballon : on a même perdu une paire de lunettes dans la bataille (cf le premier rang)



Outre le rendu que je trouvais (hyper) sympa, le fait de proposer un lancer de bouquet masculin a permis à l’activité de durer plus longtemps et de s’adresser à tout le monde.


Depuis, je me garde cette idée dans un coin de la tête, et je te la propose ici. Tu peux évidemment lancer autre chose qu’un ballon de basket, mais l’idée d’une version masculine du lancer de bouquet (ou de toute autre activité qui la remplacerait) est intéressante. Elle permet d'inclure les garçons sans mélanger tout le monde (car les tenues plus contraignantes des filles peuvent rendre le combat inégal).


Le lancer de bouquet du point de vue du photographe


Quid du lancer de bouquet du point de vue du photographe ?

Là aussi, on repère des avantages et des inconvénients.


Les avantages


  • Aucune organisation en amont n'est nécessaire

C'est une activité généralement facile à organiser, puisqu'elle ne demande aucun matériel particulier à l'exception du bouquet de la mariée (ou de tout autre objet qu'elle désire lancer). La mise en place est également assez rapide, puisqu'il suffit de réunir les gens au même endroit, ce qui peut être encore facilité par le DJ s'il a un micro pour interpeller les invités.

  • Une activité collective

Les photos sont souvent amusantes puisqu'il s'agit d'une activité collective : les gens sourient, sont en mouvement, s'amusent, ça apporte du dynamisme à un reportage de mariage.

  • Une activité qui participe au rythme du mariage

Le lancer de bouquet est un bon moyen de clore le vin d'honneur : une fois que le jeu est terminé, les invités qui sont déjà rassemblés sont invités à rentrer dans la salle pour la suite des festivités.



Les inconvénients

  • La durée

Un lancer de bouquet est une activité très rapide : côté photo, on a donc pas la possibilité de changer d'angle de vue et de proposer aux mariés des variations de ce moment (sauf si on travaille à deux photographes sur le mariage, évidemment)

  • Le risque de manque de dynamisme

Ce risque qui découle directement des règles assez classiques que je t'expliquais, et de l'organisation du jeu en lui même : tout le monde n'est pas forcément réceptif au "mariée dans l'année", et les tenues vestimentaires des filles sont tout simplement difficilement compatibles avec le fait de sauter partout.


C'est aussi pour ça que les lancers masculins sont souvent plus "funs" en photo : les contraintes vestimentaires ne leur font pas craindre que leur robe se soulève ou que leurs chevilles se tordent en se réceptionnant mal sur des talons aiguilles pas du tout prévus pour une quelconque activité physique.



Un moyen simple de pallier ce problème, si les joueuses sont d’accord, est tout simplement de se mettre pieds nus le temps de l'activité : ça peut permettre aux participantes d'être plus à l'aise pour "jouer" le jeu, et donc d'avoir en plus des photos amusantes et dynamiques ! Côté prix, on peut comme je te le disais faire gagner des choses différentes pour motiver davantage les troupes.

  • La mariée sacrifie son bouquet

C'est une contrainte à laquelle je n'avais pour ma part pas réfléchi, mais qui est revenue souvent dans les propos de certaines de mes mariées : elles n'avaient pas envie de faire un lancer de bouquet tout simplement parce qu'elles n'avaient aucune envie de donner leur bouquet/l'abîmer lors du lancer.


Si tu as prévu de conserver les fleurs de ton bouquet en souvenir de ton mariage (les faire sécher par exemple), tu peux vouloir lancer autre chose que ton bouquet pour pouvoir le garder dans de l'eau le plus longtemps possible et le récupérer ensuite pour le conserver comme tu le souhaites. Dans ce cas, il t'est possible de lancer autre chose, voire même de demander à ta fleuriste de te faire un second bouquet, plus petit, destiné spécifiquement au lancer de bouquet.


J'ai découvert au cours des mariages qu'il est facile (et de plus en plus fréquent) d'adapter le lancer de bouquet de la mariée aux envies et aux valeurs des mariés. Je vais quand même te parler d'une alternative possible qui comporte elle aussi des avantages et des inconvénients (mais pas les mêmes, au moins tu choisiras ce qui te convient le mieux !)


Le jeu des rubans


L'enjeu ici est le même que le lancer de bouquet, la mariée "offre" son bouquet à la gagnante, mais l'activité en elle-même est un peu différente. L'occasion de varier, donc !


Le concept


On enroule autour du bouquet plusieurs rubans d’une longueur de plusieurs mètres (la longueur exacte dépend du nombre de participantes que tu as et du rendu que tu veux). Les participantes forment un cercle autour de la mariée, chacune tenant un ruban.


L'idée pour la mariée est de ne pas regarder les participantes et de couper les rubans un par un sans savoir à qui chaque ruban appartient. Elle peut soit positionner son bouquet devant elle et garder les yeux baissés (première photo) soit au contraire placer le bouquet à bout de bras, et lever la tête pour couper les rubans (seconde photo).


Je préfère personnellement la seconde option. D'une part, ça permet aux participants de marcher et de faire une ronde autour de la mariée, ce qui est difficilement réalisable si elle a son bouquet contre elle, à moins qu'elle tourne aussi sur elle-même. D'autre part, ça donne visuellement un rendu 'manège' que je trouve très joli.




Pour cette activité comme pour celle du lancer de bouquet, tu peux reprendre les règles traditionnelles ou les adapter selon tes envies.



Evidemment, le rendu manège n'est pas obligatoire ! Tu peux très bien tenir le bouquet devant toi ou former un cercle plus resserré avec des rubans plus courts. Personnellement, j'aime bien la version des rubans longs, car elle me donne beaucoup plus de marge de manoeuvre côté photo, mais c'est aux organisateurs du jeu de décider comment ils préfèrent procéder.


Les variations du jeu des rubans


Les variations de cette activité sont exactement les mêmes que celles du lancer de bouquet :

  • Tu peux organiser un équivalent masculin ou mixte (même si d'expérience les garçons préfèrent souvent le lancer).

  • Tu peux faire gagner le prix que tu veux.

  • Tu peux faire participer qui tu le souhaites.


Avantages et inconvénients du jeu des rubans


On va se fendre d'un petit tableau équivalent à celui que j'ai dressé pour le lancer de bouquet.


Les avantages du jeu des rubans

  • La durée

Le jeu des rubans présente l’avantage de durer plus longtemps que le lancer de bouquet. Outre l’installation, on peut couper les rubans progressivement, mettre de la musique, faire marcher les joueuses autour de la mariée ou les faire se croiser pour enrouler les rubans afin de rendre impossible de déceler quel ruban appartient à qui… Le tout peut donc durer plusieurs minutes, ce qui d'une part permet de proposer aux invités une animation plus longue, d'autre part donne plus de temps au photographe pour immortaliser le moment.



  • La variation des plans

C'est une conséquence logique d'une activité plus longue : j'ai plus de temps pour me déplacer et varier les angles de prise de vue, là où un lancer de bouquet « classique » sera plus contraignant à moins de le refaire plusieurs fois, ce qui n’est pas très intéressant ni pour les mariés ni pour les participants. Tu le vois sur les photos que j'utilise pour illustrer cette partie : elles ont toutes été prises lors du mariage indien de Cyril et Olivia, et tu peux constater que j'ai eu le temps de beaucoup me déplacer lors de cette seule activité.


  • La photogénie

Là c'est une opinion totalement arbitraire, mais je trouve personnellement cette activité très photogénique : si les rubans sont d'une même teinte et assez longs, par exemple, tu peux obtenir un rendu "carrousel" que j'aime énormément. Si en plus tu réussis à motiver suffisamment de monde, tu as une vingtaine de rubans au-dessus de la tête de la mariée, et on ne va pas se mentir, ça jette un maximum.


  • Une variante plus accessible


On peut bien sûr faire participer beaucoup de monde au lancer de rubans, puisqu’il suffit d’en prévoir davantage. De ce point de vue-là, pas d'avantage comparatif par rapport à un lancer de bouquet traditionnel qui ne limite pas non plus le nombre de participants.


Je trouve cependant que cette variante peut être plus rassurante pour certain(e)s. Tout ce qu’on demande aux participants ici, c’est de former un cercle, tenir leurs rubans, et éventuellement marcher si la variante du jeu le demande. Il est possible de rester à distance respectable les uns des autres, sans aucun stress de mal faire ou d’être mal à l’aise (prendre le risque d'un pogo contre des gens qu'on ne connaît pas ou peu est un bon argument pour ne pas participer à une telle activité). Si tu as peur de tomber, tu enlèves juste tes chaussures, et tu marches tranquillement ne souriant. La prise de risque est minimale !


Côté "pression" et regard des autres en revanche, le lancer de bouquet ou le jeu du ruban t'y confronteront de la même manière. Le mieux est de permettre aux gens particulièrement timides de ne pas jouer.

  • La conservation du bouquet

L'avantage par rapport au lancer de bouquet traditionnel, c'est que si tu souhaites conserver ton bouquet ou juste ne pas l'abîmer, c'est possible avec cette activité, puisque tu le gardes en main pendant toute la durée du jeu. Donc rien ne t'empêche de le conserver ensuite ou de le réutiliser comme tu le souhaites puisque les fleurs n'auront a priori pas été abîmées.


Les inconvénients du jeu des rubans

  • La préparation

Le jeu des rubans nécessite un peu plus d'anticipation et d'organisation que le lancer de bouquet, puisque tu dois acheter tes rubans en avance ainsi que réfléchir au système d'accroche sur ton bouquet (ça n'est pas spécialement compliqué, mais il vaut mieux l'anticiper pour éviter les temps morts le moment venu).


J'ai déjà assisté à un mariage où le jeu des rubans initialement prévu s'est transformé en lancer de bouquet car la mariée avait tout simplement oublié de ramener les rubans le jour du mariage. Ce n'est évidemment pas grave, et on s'est rabattus dans la bonne humeur sur le lancer traditionnel, mais il serait dommage d'avoir réfléchi et prévu ce jeu et de ne pouvoir le faire faute d'organisation.

  • Réfléchir au format souhaité

Il y a globalement deux formats possibles au jeu des rubans : soit les joueuses ont un ruban longs et tournent à quelques mètres autour de la mariée, soit la ronde est au contraire très resserrée autour d'elle.


La longueur des rubans (et leur nombre) dépendra du nombre de participants : essaye de réfléchir, en fonction du nombre de tes invités et des règles que tu souhaites appliquer, à combien de personnes participeront. Un jeu du ruban peut comporter de très nombreux participants (comme tu l'as constaté sur les photos que je t'ai présentées) mais ça nécessite de l'anticiper car les rubans doivent dans ce cas être plus longs si tu veux que les joueurs puissent tourner à leur aise autour de la mariée (et que la photographe puisse passer sous les rubans pour varier les prises de vue.


Globalement, plus le nombre de joueurs est important plus la ronde qu'ils forment est grande, et donc plus tu as besoin que tes rubans soient longs.

  • Une dépense supplémentaire

Plusieurs articles sur ce blog sont consacrés à la difficulté d'élaborer un budget mariage ou à la question de l'allocation de l'argent que tu dois répartir entre la location du domaine, la décoration, le photographe, les fleurs, etc. Pour cette activité, il faut également prendre la variable financière en compte.


Plusieurs mètres de rubans multipliés par une quinzaines de participantes, ça n'est pas gratuit. Tu trouveras facilement sur internet des boutiques spécialisées te proposant un "pack" avec l'ensemble des rubans du jeu à des prix intéressants, sauf qu'ils ne sont pas toujours très jolis, très longs ou suffisamment larges (pour que le rendu soit beau, il faut que les rubans soient bien visibles sur les photos, donc qu'ils soient suffisamment larges, or qui dit davantage de tissu dit prix plus élevés).


Si tu veux par exemple des rubans de différentes couleurs, textures, ou si tu veux des rubans plus larges, tu risques de devoir te tourner vers une mercerie ou un fournisseur spécialisé, auquel cas la matière première est clairement plus chère (ce qui est normal).


Prépare un budget en conséquence si tu souhaites de jolis rubans ou bien si tu as besoin de rubans particulièrement longs et nombreux en raison du nombre de participantes.


Du coup, si on récapitule :

  • Le lancer de bouquet est une bonne option si tu veux une activité facile à mettre en place, qui ne nécessite pas de préparation en amont (sauf à réfléchir à ce que tu veux faire côté règles) et pas de budget particulier. Bref, l'option la plus simple, clairement !

  • Le jeu du rubans peut t'intéresser si tu cherches une activité un peu plus élaborée et plus esthétique/photogénique. En revanche, c'est aussi une activité qui nécessite un budget à part et davantage de préparation en amont.

Dans les deux cas, les règles peuvent être adaptées à tes envies, donc n'hésite pas à faire ce qui te plaît.


Conclusion : tout est possible !


Ce qu'il faut retenir, c'est qu'il est possible d'adapter partiellement ou totalement l'activité du lancer de bouquet à tes envies ou à tes valeurs. Aujourd'hui, plus rien ne t'oblige à respecter à la lettre la tradition. Et si tu crains d'offenser tes invités, je peux t'assurer que selon mon expérience personnelle, quand il y a des changements inattendus, les invités sont curieux et surpris mais rarement (jamais, dans mon cas) désagréables ou critiques. On est tous pareils : on est plutôt amusés quand on découvre quelque chose de nouveau sur un mariage. Il serait dommage de t'imposer des limites qui en fait n'existent que dans ta tête !


Pour avoir un aperçu de mes reportages de mariages, c'est par ici !


Je te souhaite un bon premier mai (sans muguet, je suis tristesse)


A plus tard,


Manon

12 vues0 commentaire