• Manon Douard

Photographie de mariage Fine Art : cas pratique avec le mariage de Sara et Thomas

Bonjour toi,


Aujourd’hui, je reviens pour partager avec toi les photos du mariage laïc de Sara et Thomas, des mariés que j'ai déjà eu la chance d'accompagner l'année dernière. Covid oblige, ils avaient dû reporter la grande réception initialement prévue, mais avaient souhaité maintenir un mariage en petit comité. J’étais de la partie pour photographier l'événement et pour immortaliser le sublime sourire à la Julia Roberts de Sara, que j’ai disséminé un peu partout sur mon site internet.



Leur mariage laïc s’est tenu il y a quelques semaines au château d’Urspelt, dans le nord du Luxembourg.


En retouchant les photos, je me suis dit que l’ensemble des éléments choisis par les mariés, du domaine aux tenues en passant par les fleurs ou la décoration, aboutit à un reportage dans les tons blancs. C’est probablement le mariage le plus emblématique du style Fine Art que j’ai pu faire ces derniers temps.


Du coup, je me suis dit que ça serait intéressant d'essayer d'analyser, dans un article, pourquoi j'ai eu cette impression. C'est aussi l'occasion de faire un rappel sur ce qu'est le style Fine Art en photographie de mariage.


Point important : j’évoque dans cet article un rendu esthétique particulier que j’affectionne. Ce n'est que mon avis. Cela ne veut en aucun cas dire que ton mariage doit ressembler à ça, ou que tes photos seront moins jolies si ça n’est pas le cas. L’intérêt de mon métier réside dans sa diversité, donc je n’ai ni envie ni besoin que tous les mariages se calquent sur une seule et même tendance. Il n'y a pas non plus de hiérarchies disant qu'un mariage dans tels tons est mieux qu'un autre. Fais ce qui te plaît avant tout.


Petit rappel sur la photographie de mariage Fine Art


Je vais partir du principe que les gens qui atterrissent ici n’ont pas nécessairement lu tous mes articles de blog, voici donc une liste des articles dans lesquels j'évoque les différents styles de photographie de mariage :

- Les différents styles de photographie de mariage (point amusant : grâce à cet article, j'ai été contactée par pas mal de mariés à la recherche d'un photographe Moody - ce que je ne suis pas, et ça a donné lieu à des conversations et des débats d'idées très intéressants)

- La photographie de mariage Fine Art. J'ai essayé, dans cet article, de remonter aux origines de cette tendance pour comprendre d'où viennent les critères (assez précis) qui le définissent aujourd'hui. Si tu le lis, tu découvriras John Mayall, qui avait une approche toute particulière quand il s'agissait de donner un titre à ses photos.


Pour ceux qui ont la flemme d'aller se farcir dix pages sur le sujet, petite synthèse : la photographie de mariage Fine Art se caractérise surtout par des photos aux tonalités très claires, beaucoup de lumière et un style assez épuré.


Du coup, il paraît évident que si tu te maries dans un cadre avec beaucoup de verdure, dans un domaine ancien avec de vieilles pierres, ou si tu choisis de mettre en avant des couleurs vives pour ton mariage, dans ta décoration, tes fleurs ou la tenue de tes invités par exemple, ton reportage aura un rendu peut-être moins « Fine Art », parce qu'on y retrouvera moins de ses codes.


Le mariage de Sara et Thomas a plus ou moins coché toutes les cases de ce style, à mon grand amusement. Avant toute chose, quelques photos histoire de te donner une idée de l'atmosphère de cette journée :



Pourquoi ce mariage se prête bien au style Fine Art ?


Ce qui fait l'atmosphère d'un mariage, c'est l'accumulation d'une pluralité d'éléments que je vais essayer de te lister.


Le lieu


Sur ce mariage, il y a deux points importants à souligner. D'abord, le château lui-même. Les façades d’Urspelt sont blanches, et elles encadrent la cour où le vin d'honneur et la cérémonie laïque se sont tenues. On a donc par défaut un arrière-plan blanc et lumineux sur beaucoup de clichés, aussi bien de la cérémonie que du vin d'honneur. Neutralité, blancheur et luminosité font partie des caractéristiques que tu retrouves dans le Fine Art.



Outre le lieu du mariage, le fait qu'il s'agisse d'une cérémonie laïque a évidemment son importance, tout simplement parce que les cérémonies laïques, sauf contre-indication de météo, se tiennent le plus souvent en extérieur.



Les exemples de photos Fine Art que tu peux trouver sur Internet sont souvent des clichés pris en extérieur, à la lumière naturelle, qui est plus blanche que les lumières artificielles qu’on trouve en intérieur. Forcément, une cérémonie laïque organisée dehors sera plus propice à un rendu clair, lumineux et blanc qu’une cérémonie religieuse dans une église par exemple (dont les intérieurs sont généralement plus sombres, avec des pierres foncées dès lors que le bâtiment est un peu ancien).


Ici, la combinaison cérémonie en extérieur + murs blancs de la façade du château participent a un rendu très clair.



La décoration


C'est un point que je distingue du lieu, car il s'agit généralement de prestataires différents. Lors d'un mariage, tu peux faire appel à un prestataire pour la décoration florale, et parfois pour d'autres point de décoration du mariage : les chaises de la cérémonie laïque ou du repas, un coin photo, etc.


Ici, Sabrina, la wedding planner, assurait aussi le rôle de décoratrice et designer floral, ce qui lui a permis d'harmoniser l'atmosphère de la cérémonie laïque avec le lieu et l'ambiance globale souhaitée par les mariés. Evidemment, le fait d'avoir des fleurs et une décoration dans les teintes blanches et pastel participent à l'atmosphère générale.



Les tenues


De nos jours, il n'est évidemment pas rare que la mariée se marie en blanc. Il est en revanche plus rare de voir un marié tout de blanc vêtu. Evidemment, des tenues très claires garantissent un maximum de lumière sur les photos.




Nota : si les deux mariés sont en blanc, il est primordial de s'assurer que les tenues sont cohérentes en termes de teintes quand les mariés sont l'un à côté de l'autre. Ici, Thomas a fait ses essayages en apportant au tailleur un morceau d'étoffe de la robe de Sara, afin d'éviter un décalage de blanc qui serait très inesthétique.


Sur ce mariage, les invités étaient également vêtus majoritairement de couleur claire, ce qui renforce cette impression globale de luminosité.


Je trouve que ce type de photo illustre bien mon propos : ici, les invités vêtus de couleurs plus foncés sont immédiatement plus visibles. On voit bien que la majorité des teintes sur la photo sont relativement claires.


Attention à l'effet tendance du Fine Art


Tu l'auras compris, c'est donc un ensemble d'éléments qui, les uns à la suite des autres, créent ce rendu global très lumineux et blanc, donc correspondant assez bien à la tendance de photo de mariage Fine Art. Le fait de travailler avec une wedding planner aide aussi à rentrer dans ce niveau de détail.


Nota : je n'ai pas eu de wedding planner pour mon mariage, et je ne le regrette absolument pas. Mais je réalise aujourd'hui que si j'avais voulu une esthétique particulière pour mon mariage, je n'aurais jamais réussi à rentrer dans un tel niveau de détail toute seule.

Ce qui m’amène à un point important :


Réfléchis avant de vouloir calquer ton mariage sur une tendance, surtout quand elle est esthétiquement aussi marquée que le Fine Art ou le Moody


Je ne veux pas que le message de mes articles sur les différents styles de photographie de mariage, et de cet article-ci en particulier, soit « merci de faire exactement ce qu’il faut pour que le mariage ait le rendu le plus Fine Art possible car c’est ce qui est le plus beau », ou de sous-entendre que si ton mariage ne rentre pas en tous points dans les codes des reportages Fine Art, il sera moins beau (ou considéré comme moins beau).

C’est faux, et ça ne ferait que rajouter des injonctions supplémentaires dans un monde où organiser son mariage, c’est déjà se heurter à l’opinion de tout le monde sur absolument tout.


Le point essentiel à garder en tête pendant tes préparatifs de mariage : ton mariage te plaira s'il te ressemble.

Instagram ou Pinterest favorisent l’émergence de tendances dans le monde du mariage. On est abreuvés à longueur de journée d’images standardisées et codifiées de mariages sublimes et on finit par penser qu’un mariage doit ressembler à ça. Ce sont juste des modes. Et la mode est subjective. La preuve, quand j’avais 15 ans tout le monde trouvait normal que les mecs portent des baggys ras-des-fesses façon gangsta ; et les filles se disaient qu’une frange lissée qui commencerait au-dessus de l’oreille pour recouvrir tout le front façon calvitie dissimulée, c’était une bonne idée. Y'a des modes qu'on est bien contents de voir disparaître au bout de quelques années.


Les tendances, c'est comme un bon gros rouleau compresseur auquel personne n'échappe, surtout à l'ère des réseaux sociaux, et c'est là le danger : on trouve tous de la gratification dans le fait que les gens approuvent nos choix. Le mariage ne fait pas exception. Le truc, c'est que tu t'apprêtes à vivre un événement dont tu vas te souvenir toute ta vie, avec des photos qui t'accompagneront elles aussi toute ta vie. Les tendances vont et viennent, surtout dans le monde du mariage : la mode des fumigènes, des bonbonnières, des candys bar, la mode du rose poudré, puis du champêtre, puis du bohème... Sois simplement sûr, si tu décides de te calquer sur l'une ou l'autre, qu'elle te convienne vraiment.


Tes photos n’ont pas besoin d’être belles pour 10 000 inconnus sur Instagram, elles doivent être belles pour toi. Et elles le seront, à tes yeux, si elles retranscrivent une atmosphère et des émotions qui te ressemblent. Les couleurs, les choix de lieux, de fleurs, doivent avant tout refléter tes envies. S’il s’avère que le rendu final, comme pour Sara et Thomas, s’oriente particulièrement vers un style, c’est amusant de le souligner, mais un mariage n’a pas plus ou moins de valeur, plus ou moins d’esthétisme, sous prétexte qu’il penche franchement vers un style de photographie de mariage ou un autre.



Conclusion


J'espère que ce petit exemple illustré de comment un mariage peut faire plus ou moins Fine Art t'a intéressé !


Garde cependant en tête que les tendances de mariage sont là pour t’inspirer, mais elles ne doivent pas devenir une contrainte pour toi et t’empêcher de choisir tel ou tel thème sous prétexte que ce n’est pas ce qu’Instagram ou Pinterest considèrent comme esthétique.


De la même manière, une séquence de ton mariage pourra se prêter à une retouche très lumineuse, et une autre séquence pas du tout. J'ai tendance, par exemple, à adorer faire des clairs-obscurs assez contrastés pendant la session des préparatifs.



Si tu veux retrouver d’autres galeries de mariages que j’ai photographiés, je t’invite à consulter cette page. Pour me contacter, tu peux passer par le formulaire de mon site internet.


Pour finir (et rendre justice à leur magnifique travail), petite liste des prestataires dont le travail est présenté sur les photos que je te montre dans cet article :


Wedding Planner : Sabrina Carbone

Designer Floral : La Fabrique de Lola

Lieu de réception : Château d'Urspelt

Maquillage : Cynthia Tevere

Coiffure : Julie Evénement

Mobilier : Grenier Vintage


A plus tard !


Manon


65 vues0 commentaire