• Manon Douard

3 conseils pour des photos de mariage sans stress le jour J

Salut toi,


Tu as certainement décidé de faire appel à un photographe le jour de ton mariage, qu'il soit professionnel ou amateur. Pour rappel, j'avais écrit un article à l'époque pour te donner mon avis sur le choix de faire appel à quelqu'un qui n'est pas professionnel pour tes photos de mariages. Tu peux retrouver l'article en question ici.


La recherche d'un photographe de mariage est importante, mais une fois la perle rare trouvée, vient le moment de préparer au mieux la prestation photo du jour J. Il y a toujours des détails auxquels on ne pense pas, et qui peuvent générer pas mal de stress. J'en énumère quelques-uns dans l'article d'aujourd'hui !



S'il y a cérémonie religieuse, préviens le prêtre de la présence d'un photographe.


La question ne se pose pas dans les mairies, où les photos sont admises sans problème, en revanche il vaut mieux anticiper l'aspect photo si tu as prévu une cérémonie dans un lieu de culte.


ça ne m'est personnellement jamais arrivée, mais c'est une histoire qu'on m'a rapportée : un prêtre, découvrant le jour du mariage la présence d'un photographe, aurait signifié aux mariés qu'il n'était pas autorisé à prendre des photos à l'intérieur du lieu de culte. Les mariés se sont donc retrouvés à négocier pendant de longues minutes, et s'ils ont finalement eu gain de cause, avoue que c'est un stress dont tu te passerais volontiers le jour J. Les représentants du clergé que j'ai côtoyé sur les mariages ont toujours été très coopératifs et bienveillants, mais autant les prévenir en amont si c'est possible afin d'éviter toute mauvaise surprise.


De mon côté, avant le commencement d'une cérémonie religieuse, je vais toujours voir le prêtre pour me présenter et demander où je suis autorisée à me placer dans l'église pour prendre les photos. Certains insistent pour que je ne passe pas derrière l'autel, par exemple, d'autres s'en moquent et me laissent aller où je veux. Une fois, le prêtre m'a dit : "je vous demanderai juste de ne pas monter sur l'autel." Euh, certes, ça n'était pas prévu, mais je prends bonne note. A ma remarque étonnée sur le fait que ça ne me serait pas venu à l'idée, il a soupiré et m'a répondu "Vous n'imaginez pas ce que j'ai vu."


Du coup, pour info : on ne monte pas sur l'autel pendant une cérémonie. Même en dehors d'une cérémonie, d'ailleurs, maintenant qu'on en parle. On ne monte pas sur l'autel.


Anticipe le moment des photos de groupe qui peut vite se transformer en enfer collectif


Les photos de groupe, c'est généralement un moment un peu subi par le photographe comme par les mariés, parce que c'est un moment nécessaire (notamment pour tes invités les plus anciens pour lesquels ces photos sont souvent vues comme incontournables) mais pas forcément très rigolo. Pour le photographe, c'est assez répétitif, et pour les mariés qui doivent rester immobiles 20 minutes avec un sourire figé pendant que défilent les parents, les témoins, les amis, les collègues, etc, ça n'est pas forcément le meilleur moment de la journée non plus.


Les photos de groupe sont généralement un moment où je m'efforce d'être efficace, pour permettre aux mariés d'avoir le plus de temps possible à consacrer à leurs invités lors du vin d'honneur sans être accaparés par les photos de groupe pendant une heure. L'idée n'est pas de stresser les invités pendant les photos de groupe, simplement de s'assurer qu'elles sont faites suffisamment rapidement pour ne pas que qui que ce soit en ait marre.



Du coup, je conseille généralement aux mariés de réfléchir en amont au nombre de photos qu'ils souhaitent faire et, s'ils en prévoient beaucoup, de faire une liste du nombre de photos à faire et des personnes apparaissant sur chacune. L'idée, le jour J, c'est de pouvoir se faire aider par les témoins qui préparent les groupes au fur et à mesure que je prends les photos. J'ai évidemment besoin d'aide parce que si sur la liste je vois juste "photo 1 : Marianne, Jérôme, Thomas, Adélie, Jean-Pierre, Corinne", ça ne va pas m'avancer à grand-chose puisque je n'ai aucun moyen de savoir qui est qui (je peux hurler les prénoms, mais si je peux éviter de faire peur à tous tes invités en leur criant dessus, c'est pas plus mal).

gif

Charmant.


Élabore un planning de ton jour J précis


Et surtout faisable


Avant chaque mariage, généralement dans les jours qui précèdent, je prends le temps d'appeler les mariés pour refaire un dernier point avec eux sur leur planning. Comme la majorité de mes échanges avec eux ont lieu plusieurs mois avant le mariage, le planning n'est pas encore totalement figé : il est possible que les horaires soient modifiés, que les lieux changent, ou que la durée prévue par les mariés par telle ou telle activité soit trop longue ou (plus souvent) trop courte.


Lors de cet échange, nous validons ensemble le planning de la journée. Deux grands aspects sont à prendre en compte à mon sens :

- Le temps nécessaire à chaque activité

- Le temps nécessaire pour passer d'un lieu à l'autre


Côté déroulé du mariage, il peut être tentant, par souci d'économie ou d'efficacité, de vouloir faire énormément de choses en peu de temps (préparatifs + découverte + séance couple en 30 minutes, par exemple). Le jour J, peu importe à quel point tu auras imaginé chaque moment, tu ne seras pas en mesure de calculer exactement de combien de temps tu auras besoin pour chaque chose. Il vaut mieux prévoir de la marge, car il te sera difficile de te presser. Et tu n'en auras pas envie, surtout. Si c'est le timing de ta prestation photo qui te pose souci, je pense qu'il vaut mieux renoncer à avoir certains moments de ta journée en photo si tu n'as pas le budget nécessaire que de t'efforcer de faire rentrer le plus de choses possibles dans un créneau d'une/deux/trois heure.


C'est souvent sur le planning du début de journée que cette question du timing se pose le plus : difficile de savoir exactement de combien de temps tu auras besoin pour te préparer, et tout dépend de ce que tu as prévu.



C'est sûr que si je ne photographie que les préparatifs de l'un des deux époux, et s'ils se retrouvent directement sur les lieux de la cérémonie pour se découvrir, je n'ai pas besoin d'autant de temps que si je photographie les préparatifs des deux époux, que je fais des portraits des mariés, des photos de détails, que je photographie leur découverte, et qu'il faut ensuite se rendre sur les lieux de leur cérémonie à vingt minutes de là.



N'hésite pas à discuter tranquillement de tout ça avec ton photographe de mariage afin d'être sûr d'avoir un planning précis et faisable. Tu n'as vraiment pas envie de devoir stresser à cause d'un éventuel retard le jour de ton mariage.


Côté trajets, je te conseille non seulement de les prendre en compte dans ton planning (tu n'as a priori pas inventé la poudre de cheminette) mais même de prévoir du temps en plus sur ces trajets, qui te donneront une marge de manœuvre en cas de retard ou si tu veux déborder sur les horaires prévus pour faire plus de photos de ci ou ça.


Si possible, anticipe le transport de ton photographe d'un lieu à l'autre


La question du planning et du temps de transport d'un point A à un point B est à prendre en compte si tu as prévu un timing un peu serré mais aussi si tu avais prévu une arrivée particulière sur un lieu. Imaginons, par exemple, que tu souhaites que tous tes invités t'attendent devant la mairie pour t'accueillir à ton arrivée, et tu veux des photos de ce moment-là. ça serait dommage que ton photographe rate ce moment parce qu'il n'a pas eu assez de temps pour faire le trajet, se garer et être prêt avant ton arrivée.


Si les domaines accueillant des réceptions de mariage comportent généralement de grands parkings ou une possibilité rapide de se garer à proximité, il en va différemment pour les églises en plein cœur de ville ou les mairies en hypercentre dans un espace piéton (c'est le prix à payer pour accéder aux magnifiques mairies de Nancy, Metz ou Charleville-Mézières : le garement n'est pas forcément aisé).



Deux possibilités :

1) Tu prends ton photographe avec toi dans ta voiture, de manière à ce qu'il ne rate aucun moment de ta journée à cause de galères de trajets. Cette solution est pratique, mais dans le cas d'une arrivée comme celle que je te décrivais plus haut, ton photographe ne sera pas forcément très bien placé pour la photographier s'il est avec toi dans le véhicule.

2) Si tu prévois que ton photographe utilise son propre véhicule, indique-lui le parking le plus proche pour se garer, et assure toi de le laisser partir quelques minutes plus tôt du lieu précédent pour qu'il ait le temps d'arriver et de s'installer avant ton arrivée sur ton lieu de mariage. On ne se rend pas compte, mais s'il faut se garer dans un parking souterrain, puis marcher jusqu'au lieu, on perd rapidement de précieuses minutes qui vont te faire frôler la crise cardiaque le jour J.


J'ai personnellement investi dans une (magnifique) Fiat 500 qui présente l'avantage d'être trop mignonne mais surtout de pouvoir être garée facilement.


gif

(Non en vrai ça c'est un argument que j'ai trouvé bien après, j'ai acheté une Fiat 500 uniquement parce que ça fait dix ans que j'ai décrété que j'aurais une Fiat 500, que j'étais vraiment pas prête à renoncer à ce rêve, qu'une voiture mignonne c'est bien plus important qu'une voiture utile, et que globalement on devient vraiment une vieille personne le jour où on est content d'acheter un Scénic).

(On reparlera de ce brillant investissement quand je devrai faire 800km avec Fifi pour aller en vacances. Mais pour l'instant, aucun regret).


En plus, l'inconvénient d'avoir une Fiat 500, c'est qu'une fois qu'elle est garée dans le parking souterrain, comme elle est toute petite, je mets systématiquement des siècles à la retrouver. Faudrait que j'investisse dans une espèce de sonnerie que je puisse déclencher dans le parking histoire de me guider au son.

Est-ce que si j'avais acheté un Scénic je l'aurais retrouvé plus facilement ?

La question se pose.


Et je choisis de conclure cet article sur ces (passionnantes) réflexions automobiles !


Tu retrouveras sur mon site mes reportages de mariage et mes séances photo.


A plus tard,


Manon




28 vues0 commentaire