• Manon Douard

13 Juillet 2019 - Le mariage d'Amélie et Clément

Ce weekend de Juillet, j’ai assisté au mariage d’Amélie et Clément.

Amélie est une jeune femme brune au teint doré qui fait ressortir ses grands yeux verts et au sourire communicatif. Clément a la peau très claire, presque diaphane, et de grands yeux d'un bleu très clair que faisaient ressortir sa cravate.


Côté photo, le principal défi de ce mariage est le moment de la de sortie de l'église, en début d’après-midi. Cet instant est évidemment un moment très important de la journée : les mariés sont réunis, parfois pour la première fois depuis le début de la journée ; la famille et les amis se bousculent, embrassades, félicitations, etc. Des photos essentielles, donc. 


Sauf que le soleil du mois d’août n’est ce jour-là adouci par aucun nuage. Il trône au milieu du ciel parfaitement dégagé et il découpe les visages et les reliefs en y projetant des ombres contrastées. Ces ombres sont “adoucissables” en post-production, certes, mais ça me ferait tout de même beaucoup de joie si la lumière était un peu moins agressives.

Dans de telles conditions, un chapeau à larges bords peut rapidement dissimuler un regard, ou bien l’arête du nez dessine sur le visage une ombre que j’aurais aimé pouvoir éviter. Et puis, outre les ombres, la lumière elle-même est très vive, puisque c'est au moment où le soleil est le plus haut. Plus tard dans la journée, le soleil qui descend sur l’horizon permettra des lumières plus rasantes et moins “agressives” mais aucun nuage ne vient me sauver en adoucissant un peu la lumière à la sortie de l’église.


Les bonnes surprises du mariage sont cependant bien assez nombreuses pour compenser cette lumière peu coopérative du début d’après-midi. Côté modèles, surtout. Outre la mariée que je trouve magnifique – teint parfait, peau sans défaut, dents parfaitement alignées, chevelure de jais, franchement, c’est presque agaçant - je trouve plusieurs modèles très amusants à photographier. Les enfants, notamment : on ne se refait pas.

Lilou est clairement mon coup de cœur de la journée. C’est une petite fille à la bouille ronde, aux cheveux bouclés et aux grands yeux noirs, qui me donne une de mes photos préférées du mariage en décidant de s’asseoir en plein milieu de l’allée pendant la cérémonie religieuse.  La bienséance qui retient généralement les adultes de ne faire que ce qu'ils veulent quand ils veulent ne la concerne pas du tout, et elle est beaucoup plus intéressée par mon appareil et mes poses étranges pour prendre des photos que par les mariés immobiles qui écoutent sentencieusement le prêtre, à l'autre bout de l'allée.


La seconde marche de mon podium de modèles revient à Paloma, une petite future mannequin qui photobombe consciencieusement un nombre impressionnant de photos. Très jolie, au milieu des invités qui font mine de ne pas m’avoir vue, Paloma prend la pose dès qu’elle croise l’objectif. Là encore, son raisonnement diffère de la bienséance réservée des grandes personnes : je suis très jolie, permettons à la photographe d'en profiter. Et j'en profite, il est vrai.

La troisième marche de mon podium de modèles de la journée est conquise par la grand-mère de la mariée : très élégante dans un joli tailleur, ses cheveux blancs impeccablement coiffés et un léger sourire sur les lèvres, elle est très élégante et dégage beaucoup de calme et de douceur. Elle aurait même chanté pour les mariés durant la soirée : une femme aux multiples talents. 


Le manoir de Kermodest, où se déroule le repas et le vin d'honneur, possède une jolie terrasse dotée d'une piscine qui me permet de prendre une de mes photos préférées du mariage (avec celle de Lilou, cela va sans dire). Une brochette de garçons de la noce, qui souffrent certainement davantage que les dames de la chaleur, avec leurs chemises à manches longues et leurs vestes, se sont assis au bord de la piscine pour tremper les pieds dans l’eau.

Une des invitées décide même de sauter dans l'eau toute habillée, malheureusement cette décision est trop soudaine et inattendue pour que j'ai le temps de l'immortaliser : on ne peut pas tout avoir !


8 vues

CONTACT

manon.douard@outlook.fr

0678204135

RÉSEAUX

SOCIAUX

facebook

instagram

flickr